Vous avez passé des heures, des jours, voire des semaines ou des moi à trouver LA robe de vos rêves ! Les essayages ont été un moment marquant des préparatifs de votre mariage, et le moment où vous rangerez votre robe de mariée dans sa housse le sera sûrement tout autant. Avant cela, je vous conseille de prendre quelques précautions qui vous aideront à la conserver dans les meilleures conditions, pour qu’elle soit intacte, même dix ans plus tard.

robes-de-mariee-

Une jeune femme passionnée de linge ancien a créé « J’aime ma robe » en pensant aux mariées souhaitant garder intacte leur plus belle robe. Le concept est inspiré des techniques de préservation des collections nationales dans les musées, en collaboration avec des conservateurs et historiens de la mode.

Avant le jour J…

Gardez votre robe à l’écart de toute nourriture, boisson, maquillage, stylo, enfant, animal. Bref, on évite tout risque !

Même s’il est très tentant de l’admirer, la serrer dans vos bras et l’essayer encore et encore, il est préférable d’éviter de la sortir du placard trop souvent, au risque de l’abîmer avant même le jour de votre mariage.

Le jour J… 

La personne qui vous aidera à vous habiller doit avoir les mains propres, et retirer ses bijoux au préalable, pour ne pas risquer d’accrocher la dentelle de votre robe.

Il nous est toutes arriver d’enfiler un pull dans la hâte après s’être maquillées, et de se retrouver avec des traces de blush ou de fond de teint sur le col. Alors le jour de votre mariage, si vous êtes déjà maquillée, et que votre robe s’enfile par le haut, couvrez votre visage avec un linge propre.

Si vous coupez l’étiquette de lavage, conservez-la précieusement pour pouvoir la confier au teinturier qui sera chargé de son nettoyage.

Surtout, en cas de tâche n’essayez pas de les nettoyer vous-même. À la rigueur,  vous pouvez tamponner (on ne frotte pas!) très délicatement avec un mouchoir en tissu blanc ou une serviette en coton blanc. N’utilisez surtout pas de tissu ou de serviette colorée, la couleur pourrait déteindre sur votre robe.

Après le jour J….

Attention, la housse que l’on vous fournit avec votre robe de mariée est conçue pour la transporter, mais pas pour la conserver. Votre robe ne sera pas protégée.

N’attendez pas plus de 15 jours pour nettoyer votre robe. Bien sûr, le plus tôt sera le mieux. Rendez vous chez un teinturier qui travaille à l’ancienne, pas une chaîne bon marché. En cas de tâche, plus vous serez précise sur la nature des tâches, plus il sera en mesure de les traiter de manière adéquate. Au moment où vous récupérerez votre robe, inspectez-la dans le détail, en présence du teinturier, pour éviter toute mauvaise surprise après coup.

  • Le pochon de conservation par 'J'aime ma robe'.

    Le pochon de conservation par ‘J’aime ma robe’.

Je vous conseille de conserver votre robe de mariée dans une pièce à vivre, où la température est constante toute l’année. On évite donc les caves et les garages, qui seraient propices à l’apparition de moisissure. À éviter également, une trop forte exposition à la lumière, qui risquerait d’altérer la couleur de la robe.

  • Quant au support, les cintres en métal pourraient laisser des traces de rouille, les cintres en bois ou plastique contiennent des produits chimiques qui risquent d’interagir avec le tissu de la robe. Optez donc pour une housse de cintre, non colorée.
La housse de cintre proposé par 'J'aime ma robe'.

La housse de cintre proposé par ‘J’aime ma robe’.

Pour voir les différents coffrets proposés, je vous invite à vous rendre sur le site de la jeune marque J’aime ma robe.

Vous y trouverez également des housses de cintre, du papier de soie neutre… et tout ce dont vous aurez besoin pour préserver votre robe de mariée « telle une pièce de musée ».