L’ingrédient secret d’un événement réussi ? Comme je l’ai souvent mentionné dans mes précédents articles : c’est l’attention portée à chaque détail de la demande du client. Il faut que tout soit beau et magique et harmonisé avec ses souhaits.

Chaque élément reflète en quelque sorte la personnalité du client. Le décor, les idées d’animations et de divertissement… Mais aussi la nourriture !  Elle est un élément vital d’une fête : c’est aussi l’une des choses à laquelle les invités anticipent le plus, surtout en France.

Pour nos réceptions, nous faisons souvent appel à Fauchon, épicerie et traiteur de luxe à Paris de renommée nationale, mais aussi des amis avec qui nous avons toujours le plaisir d’élaborer des menus aussi savoureux que distingués.

Un plat au thème provincial proposé par Fauchon pour nos clients.

 

À l’occasion de l’ouverture récente de leur hôtel au boulevard Malesherbes, nous allons dédier cet article à Fauchon, en guise de félicitations pour ce cas rare où « un épicier fait de l’hôtellerie ».

Alexis Redivat, le fameux Chef Cuisinier de Fauchon, a eu la gentillesse de s’entretenir avec l’équipe d’Alejandra Poupel Events autour d’un café accompagné des biscuits siglés « F », lettre symbolique à la marque.

Nous avons donc eu l’opportunité de lui demander son avis sur l’organisation de mariage et l’origine de ses inspirations qui en font de si belles créations gourmandes… et aussi, nous avons pu le mettre dans une situation où sa fille allait se marier.

Ce qui démarque un bon traiteur de luxe à Paris des autres, c’est son expertise dans le métier des événements. 

Ce secteur connu pour ses moments de pression, ne nous donne pas le droit à l’erreur. Chez Alejandra Poupel Events, nous voulons que tout soit parfait, du grand « BOUM » des feux d’artifice au dernier des plus petits confettis. 

« Alexis pour commencer, selon vous, quelle est la plus grosse erreur dans la planification d’un menu de mariage ? »

« Des erreurs ? Pas d’erreur ! Nous mettons tout en œuvre pour que rien ne soit oublié. Chaque détail compte, le menu se doit d’être élégant, harmonieux, coloré, frais, et surtout, qu’il réponde aux attentes de nos clients ainsi qu’a l’ensemble de leurs invités. »

Il n’est pas forcément facile de tout contrôler et surtout d’anticiper les possibilités d’oubli et de faits durant l’organisation et le déroulement d’un événement. Ainsi, nous conseillons toujours à nos client d’embaucher un personnel de main d’oeuvre pour 8 invités pour garantir la fluidité de l’événement.

Il est de-même chez Fauchon : « Nous faisons du haut de gamme. Nous mettons tout le personnel nécessaire afin d’assurer une qualité de service optimum, que nos Maitres d’hôtel soient aux petits soins pour les mariés et leurs invités, qu’ils répondent à leurs demandes mais surtout sachent les anticiper. »

Un expert sans goût ne surprendra jamais sa clientèle avec une prestation fade.

Pour le Chef Alexis ce sont les saisons qui « rythment les cartes » du traiteur de luxe à Paris : « ce sont elles et les produits qui y prennent vie, qui nous orientent et nous inspirent à la création de nos assiettes. » Il ajoute : « Au-delà de la naturalité et de la saisonnalité, les inspirations viennent de l’échange entre nos chefs et nos équipes, les tendances culinaires que nous essayons d’anticiper. »

Nos clients ont adoré ce chef d’oeuvre pour d’un anniversaire printanier au musée Rodin.

 

Mais l’origine de ses créations ne se limite pas aux saisons et aux échanges au sein de leurs équipes. Comme tout artiste, ses inspirations exploitent aussi bien ses vécus lointains que son entourage présent, notamment la chère personne qui l’accompagne dans sa vie : 

« Mes inspirations sont multiples. Elles viennent avant tout de mes racines, de mes maîtres à penser, de mes voyages, de mes lectures. Et aussi de ma compagne qui est une vraie source d’inspiration. Elle sait créer ce bouillonnement intellectuel de réflexions et de suggestions. »

Revenant sur notre objectif de base, qui est de satisfaire le client, ce dernier est aussi une grande source de nouvelles inspirations et d’idées. Le Chef de Fauchon est du même avis : « Les demandes parfois inattendues de nos clients, poussent à la créativité et nous mènent souvent à de jolies découvertes. »

« Les idées et concepts peuvent mûrir pendant plusieurs mois ou naître d’un éclair de génie ! Mais toujours garder à l’esprit de rester dans la simplicité, dans l’élégance, dans le respect du produit et du goût. » – Alexis Redivat

Toujours ouverts aux nouveautés, nous avons demandé au Chef de nous parler des idées de concepts d’un traiteur de luxe à Paris.

« Nous n’en avons pas de plus célèbre que d’autres. Nous restons à l’écoute de nos clients et n’hésitons pas à faire du « sur-mesure » afin de coller aux thèmes et ambiances choisies par nos clients. »

Son équipe avait d’ailleurs dessiné récemment pour nous une « colonne végétale, bucolique, où quelques bouchées salées étaient suspendues comme sur des balançoires en rondins de bois. » Superbe.

Souvenez-vous de notre philosophie du divertissement ? Nous voulons faire participer les clients et les invités le plus possible. Une animation artistique et fun marque d’avantage l’esprit d’une personne lorsqu’elle en fait partie.

D’un ton réjouis, Alexis nous raconte qu’ils avaient dernièrement préparé une animation où les clients  « réalisent « à la minute » avec les chefs, des sucettes salées, glacées et éphémères, sur de la glace carbonique. » Il ajoute « L’intérêt étant de les faire participer et de les voir s’amuser. »

Cet interview fut mêlé de professionnalisme et de passion venant d’un traiteur de luxe à Paris. Avant de conclure, nous lui avons demandé : « Alexis, SI c’était le mariage de votre fille cet hiver, que serviriez-vous ? »

Surpris, et sourire aux lèvres il nous répond : « Si c’était le mariage de ma fille, le menu serait certainement inspiré de l’histoire ou des origines des mariés, afin qu’il ai un vrai sens pour eux. Mais cet hiver, j’aurais certainement orienté les mariés vers quelques Coquilles Saint Jacques de plongées, accompagnées de truffe par exemple. Puis un plat en « pièce entière » découpé et servi devant les invités. Précédé d’une entrée de salle scénarisée, un wedding cake des plus élégants pour clore le diner. »

C’est sur une image d’un mariage de paillettes et de papillons dans le ciel que nous terminons les biscuits qui ont divertis nos papilles.